POMMERAYE SPORT AUTO

Une course historique en Anjou

Une compétition automobile pleine d'histoire

En 1964, naît la première course de côte de la Pommeraye. Ceci est possible grâce à l’élan de Paul Mounier, président fondateur de l’Écurie d’Anjou. Il est aidé des membres clés du comité des fêtes local, appuyés par l’Automobile Club de l’Ouest (ACO). Ce premier événement fut un triomphe : une participation nombreuse et de grande qualité, accueillie par un public enthousiaste. C’était le début d’une longue histoire. Le pilote Jean-Yves Vincent sur AC Cobra fut le tout premier vainqueur, couvrant les 1 600 mètres en 57 secondes.

En 1967, la course automobile s’est enrichie avec l’ajout de motos et de side-cars. Le changement de date de l’événement, déplacé du mois d’octobre à juin, a également marqué cette période.

En 1970, la montée a été améliorée avec la construction d’une passerelle et d’un mirador, remplaçant la structure du génie militaire utilisée pendant de nombreuses années. C’est aussi à cette époque que les premiers rails de sécurité ont été installés. Puis, la course de côte fait son entrée dans le championnat de France de la montagne. Cela permet une professionnalisation de la compétition automobile.

Simca Rallye 2 dans les années 1970
Une Simca Rallye 2 des années 1970

Crédit Photos : ©Quentin Dupont Photography

Des pilotes mémorables

Podium 2023
Le podium de 2023 : F. Bourgeon - G. Schatz - M. Pernot

Crédit Photos : ©Quentin Dupont Photography

Depuis ses débuts en 1964, la course de la Pommeraye a été le théâtre de performances remarquables, avec des champions inoubliables. Des noms tels que Jean-Marie Vincent sur AC Cobra, Gransart sur Lotus Ford, Robert Cohen sur Maserati 1300 et bien d’autres encore ont marqué les premières éditions. Les années suivantes ont vu une série de victoires éblouissantes : Yves Courage, Jean-Philippe Grand, Christian Debias, ont été célébrés pour leur maîtrise sur les pistes, portant haut les couleurs de leurs bolides Martini, Lola, Reynard et consorts.

Les années 1990 ont été tout aussi palpitantes, avec des pilotes tels que Marcel Tarres, Daniel Broccard, Christian Debias, et Lionel Régal. Le passage au nouveau millénaire n’a pas d